Le premier démarrage du PC

[ Article du 14 novembre 2017 ]

1 - Les branchements et la mise sous tension de l'ordinateur:

Branchements

  Branchez à l’arrière de la tour le câble VGA ou DVI ou HDMI pour l’affichage, le clavier, la souris et le câble d'alimentation. Laissez les parois latérales ouvertes pour le premier démarrage.
  Si votre montage est correct, vous entendez un bip court, votre moniteur s'allume et plusieurs informations s'affichent à l'écran. Tout est bon !

  Pour le premier démarrage nous vous conseillons de ne brancher que le minimun c'est à dire le disque dur qui servira à l'OS et le lecteur/graveur optique.

  Votre ordinateur ne démarre pas comme il le devrait ?
  - Eteignez-le immédiatement et débranchez le câble d'alimentation.
  - Vérifiez un à un les différents câbles après vous être déchargé de l'électricité statique. Touchez pour cela la partie métallique du châssis de votre ordinateur.

  a) Le moniteur affiche NO SIGNAL
Le câble du moniteur est sans doute mal enfoncé à l'arrière de votre unité centrale ou de votre moniteur, vérifiez vos connexions. Vérifiez aussi que la carte graphique est bien positionnée dans son port et qu'elle est correctement alimentée. Les cartes demandent souvent une voir deux connections 12 volts supplémentaire que vous avez oubliés de brancher.
Le cas le plus fréquent, avec les moniteurs modernes, l'OSD (menu de configuration) est réglé sur VGA alors que la connection entre l'ordinateur et l'écran se fait par l'intermédiaire d'un cable numérique (DVI ou HDMI). Il suffit alors de jouer sur le panneau de controle du moniteur et de choisir la bonne entrée.
  b) L'ordinateur émet une succession de bips
A cause de la multitude de type de Bios qui existe, il n'y a pas de standard au niveau des bips et il est vrai qu'il n'est pas facile de s'y retrouver. Sur le manuel de votre carte mère vous trouverez leur signification (ou le site bioscentral qui recense les bips de démarrage pour plusieurs constructeurs). Par exemple avec un bios AMI:
  - un bip très court = problème de carte mère (la votre et neuve, pas de soucis). Mais lors de l'assemblage un membre du forum avait mal positionné une entretoise de la carte mère et celle-ci faisait un court-circuit heuresement sans autre conséquence qu'un mauvais démarrage...
  - un bip court = tout va bien
  - un bip long = erreur clavier ou absence de disque dur monté en maître dans le cas d'une configuration IDE ou d'un cable SATA mal branché.
  - un bip court et trois longs = problème de mémoire, vérifiez avant tout que vos barettes mémoires soient bien installées, il arrive souvent qu'elles soient mal enclipsées. Certe, il ne faut pas forcer comme un malade mais quand même suffisament pour que les verrous latéraux se mettent en place.
  - deux bips longs suivis de 2 bips courts = erreur du controleur disquette (il y a de forte chance que le connecteur du lecteur de disquette soit monté à l'envers, une chance sur deux car il n'y a pas de détrompeur, retournez le après avoir éteint l'ordinateur). Souvent cette erreur affiche sur l'écran le message "boot disk failure".
  - 2 bips longs et 4 bips courts = un composant (hardware) est défectueux ou mal branché (pour vous c'est mal branché).
  - bips courts aigus et répétitifs = CPU trop chaud, le ventirad est mal monté.
  Vous appuyez sur le bouton "on" et rien ne se passe, c'est le plus fréquent, vous avez simplement oublier de brancher le ventilateur du ventirad à la carte mère !

Au démarrage de l'ordinateur, vous pouvez avoir un écran similaire à l'image ci-dessous ou s'y rapprochant
C'est l'étape du bios avec les vérifications du matériel, décomptage de la mémoire et autres.

écran de démarrage

En (1) le nom du processeur sa fréquence et le décompte de la mémoire installée.
En (2) les périphérique de boot: disque dur, lecteur optique...
En (3) la version du bios, attention tout va très vite, appuyez sur la touche "DEL" (supp) au démarrage pour accéder à une première configuration du bios nécessaire pour pouvoir installer votre OS.
Il est fréquent avec le matériel récent que la séquence de démarrage n'affiche que le logo de la carte mère avec la touche à appuyer pour entrer dans le bios.

2 - Les principaux écrans du bios et configuration initiale:

  Nous garderons pour plus de clarté les images d'un bios ancien. Dans les bios modernes UEFI, on retrouvera les mêmes fonctionnalités mais il nous est impossible d'afficher toutes les variantes. Le manuel de votre carte mère vous aidera à les trouver. Plus bas, nous détaillerons le bios UEFI seulement pour le choix du boot pour installer Windows 10 en UEFI.

menu principal du bios

  Dans le menu d'accueil ou menu principal il faudra régler la date et l'heure ainsi que le langage avant de s'intéresser à la configuration de stockage. Cette configuration est très importante si l'on dispose de disque dur moderne et si l'on veut bénéfier du branchement à chaud de périphérique eSata. Cette étape, bien souvent négligée, est très difficile à corriger par la suite quand votre OS sera installé pour tirer avantage des technologies nouvelles comme le NQ, l'esata, etc... qui accélèrent les disques durs.

Il faut dans Confiruration Storage indiquer AHCI

  Nous laisserons de coté les onglets "Ai Tweaker" et "Avancé" qui serviront plutard lors d'un overclocking en ouvrant celui "Alimentation" qui nous permettra de régler CPU fan et chassis fan profile pour que la carte mère puisse gérer la vitesse de rotation des ventilateurs. Nous vous conseillons dans un premier temps le profil normal et en fonction des température basculer sur "silent" ou "performance" (pour l'overclocking).

réglage CPU fan et chassis fan profile

  Puis nous nous intéressons à l'ordre de démarrage dans l'onglet "Démarrage". Si vous avez suivi nos conseils plus haut et que vous n'avez qu'un seul disque branché, pas grand chose à faire sinon il faut sélectionner en premier le disque qui devra recevoir Windows et spécifier comme premier élément de boot le graveur/lecteur de DVD. . Dans un bios UEFI nous choisirons une installation de Windows en UEFI et donc il faudra activer l'UEFI Boot voir les images (cliquez pour les agrandir). L'installation en UEFI apporte une meilleure gestion des disques, un démarrage plus rapide, la gestion boot USB et une meilleure réactivité du système.

Onglet boot - Bios UEFI

  Dans l'onglet CSM (Compatibility Support Module) nous réglerons le controle UEFI et et les modes de boot, puis dans l'onglet Secure Boot le type de l'OS et enfin dans Hard Drive BBS Priorities le média de boot pour l'installation (sur notre image UEFI USB dans d'autre cas UEFI "nom du lecteur optique").

Les trois réglages CSM (cliquez pour agrandir les images):

controle UEFI mode de boot mode de boot

Onglets Secure Boot et BBS Priorities:

onglet Secure Boot Type de l'OS Média de boot pour l'installation

 

  Il ne reste plus qu'à quitter le Bios en sauvegardant les paramètres (F10 en général) dans la dernière page du Bios et si l'on a pris soin de mettre le CD d'installation de Windows dans le lecteur ou la clé USB Windows 10, l'ordinateur redémarrera sur l'installation du système d'exploitation.